Skialblog

31 mai 2012

L’AVARE ET LE PONT (Fable)

Classé sous Non classé — skialblog @ 16 h 06 min

Disciple d’Harpagon,
Un ladre, assez huppé, dit-on ,
Pour un pressant besoin s’était mis en voyage:
Chevauchant sur ses pieds, un bâton à la main ,
Le rustre avait pour tout bagage,
Dans le fond d’un vieux sac, un lourd quartier de pain
Accompagné d’un morceau de fromage.
Ainsi donc équipé, quand notre homme avait faim,
Il s’asseyait, sans gène,
Au bord d’une fontaine;
Et là, tranquillement mangeant, buvant son soûl,
11dînait à son gré, sans dépenser un sou.
Après un court repos, frais et plein de courage,
Le sire, sans façon, reprenait son voyage :
Ainsi, cheminant donc, et par monts et par vaux ,
A travers des pays inconnus et nouveaux,
A ses yeux étonnés offrant ample carrière,
Il se trouve bientôt devant une rivière ,
Dont l’eau claire et limpide, ainsi qu’un pur cristal,
Et par-dessus très-vive,
Laissait voir de très-pièsle fond de son canal.
Un pont menait à l’autre rive;
Mais, pour le traverser, il en coûtait un sou;
Un sou, ma foi, ce n’est pas le Pérou;
Pourtant notre homme,
Ne pouvant se résoudre à donner cette somme
Méditait, regardait pour trouver le moyen,
De traverser sans qu’il en coûtât rien,
Lorsque s’apercevant que l’onde
N’était guère profonde,
Il crut, sans danger, à son gré,
Pouvoir passer à gué,
Vu la douceur de la température:
Le voilà donc dans l’eau jusque à la ceinture
Et contre le courant luttant ni peu ni prou,
Quand tout-à-coup il tombe dans un trou,
Disparait et se noie ;
Et tous ses héritiers de pleurer mais de joie
Pour économiser sur un clou de cheval,
On perd le plus souvent le fer et l’animal.
                                                     J. BKOSSARD,

24 mai 2012

PAROLES D’HIER

Classé sous Reflexions — skialblog @ 17 h 37 min
  • Au lieu de se plaindre que la rose ait des épines, félicite-toi que  l’épine soit parée de roses.
  • La calomnie est comme le charbon ; quand elle ne vous brûle pas, elle vous noircit.
  • Il est beaucoup de gens qui demandent des conseils ; il en est peu qui les suivent.
  • Celui qui dompte sa colère triomphe de son plus grand ennemi.
  • Avec une bonne conduite, on trouve toujours assez de protecteurs.
  • Il y a quatre manières de perdre son temps : ne rien faire, ne point faire ce qu’on doit, le mal faire et le faire à contretemps.
  • La faim regarde à la porte de l’homme laborieux, mais elle n’ose pas y entrer.
  • Quiconque ne fait rien ne vaut rien: un âne qui travaille est une majesté à côté de l’homme fainéant.

 

22 mai 2012

Le temps est de l’Argent.

Classé sous Lectures — skialblog @ 19 h 29 min

Traduction du proverbe anglais : Tile is money,qui
  caractérise assez exactement l’activité dévorante
des peuples anglais et américain.

On rencontre déjà cette maxime dans un écrit de
Benjamin Franklin (1706-1790) intitulé : Conseil à un
jeune artisan,écrit en 1748.

« N’oubliez pas, disait ce sage, que le temps est de
l’argent (remember, that time is money). Celui qui dans
un jour peut gagner dix schellings par son travail et
qui va se promener ou qui reste oisif la moitié de la
journée, quoiqu’il ne dépense que six sous durant le
temps de sa promenade ou de son oisiveté, ne doit pas
compter cette seule dépense il a réellement dépensé ou
plutôt prodigué cinq schellings de plus.
» N oubliez pas que le crédit est de l’argent. »

Il est difficile d’affirmer que Franklin ait été le
premier à formuler cette maxime, mais assurément ce
genre de création était tout à fait conforme à la nature
de son génie.

Mots-clés : ,

La conscience chez l’homme.

Classé sous Non classé — skialblog @ 16 h 05 min
  •  La conscience est en quelque sorte un instinct, une voix

              intérieure qui nous fait discerner le bien du mal.

  •  Quand nous avons bien agi, la conscience nous approuve

      et nous possédons ce qu’on appelle la paix de l’âme ; quand
      nous avons mal fait, elle nous blâme et nous sommes poursuivis
      parle remords.

  •  C’est surtout par la conscience que l’homme se différencie de

         la bête : nous sommés guidés par l’idée du devoir; l’animal
         ne fait que céder à une volonté intérieure qui s’impose à lui.

  •  La conscience ne naît pas et ne se forme pas en un

        jour ; elle s’élève et se développe, grâce a l’éducation des parents
         et des maîtres

MAXIMES ET PENSÉES

  • Va où tu voudras, tu y trouveras ta conscience.
  • Une bonne conscience est un doux oreiller.
  • Conscience qui parlemente est à demi-rendue.
  • Nul ne peut être heureux s’il ne jouit de sa propre estime.
  • La conscience parle à tous les hommes qui ne se sont pas, à force de

       dépravation, rendus indignes de l’entendre.

  • La gloire d’un homme de bien, c’est, le témoignage d’une bonne 

         conscience.

  • La conscience nous avertit en ami avant de nous punir en juge

21 mai 2012

Bonjour tout le monde !

Classé sous Non classé — skialblog @ 17 h 37 min

 

Roxanne

 

Paix,santé et bonheur a tout le monde.

 

Massac |
Les Petites Herbes |
Womeninaleadershipposition |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Leruitor411
| Au bout de l'arc-en-ciel
| Forums